Pandentaire |Portail Dentaire Marocain

LoginRegister
A+ R A-
14-10-2011

Cas d'une dysharmonie dento-maxillaire severe en denture mixte geree par extractions programmees

Évaluez cet article
(7 votes)
La dysharmonie dento-maxillaire correspond à une Discordance de volume entre les dents et leurs bases osseuses, autrement dit une disproportion entre la taille des dents (généralement dans le sens de la largeur) et la dimension des maxillaires.
La DDM peut être défine  en denture définitive comme en denture mixte.
On distingue:

La dysharmonie dento-maxillaire positive : DDM par défaut dentaire, c'est lorsqu'on est en présence d'une microdontie vraie ou d'une microdontie relative

La dysharmonie dento-maxillaire négative : DDM par excès dentaire, c'est lorsqu'on est en présence d'une macrodontie vraie ou une macrodontie relative.

Trois paramètres vont intervenir dans l'évaluation de la dysharmonie dento-maxillaire :

-      La courbe de Spee et son nivellement,

-      Les dents et leur encombrement,

-      L'incisive inférieure et son repositionnement.

Autre notion qui se dégage : la dysharmonie dento-maxillaire réelle et la dysharmonie dento-maxillaire apparente.

- La dysharmonie dento-maxillaire apparente déclaré rien qu'à l'observation des moulages d'étude du patient avant traitement, autrement dit, l'observation et la quantification de l'encombrement dentaire et l'observation de l'importance relative de la profondeur de la courbe de SPEE.  Cette première observation ne prend pas en compte la valeur du repositionnement de l'incisive inférieure.
- .  La DDM réelle quant à elle comprend l'encombrement dentaire, le nivellement de la courbe de SPEE et le repositionnement de l'incisive inférieure décidé par le praticien en fonction de critères céphalométrique, fonctionnel, esthétique du patient et ses critères psychologiques. 
La DDM réelle est donc la somme des valeurs de la DDM apparente en plus du repositionnement incisive inférieure.

- A noter que lorsque "dysharmonie dento-maxillaire" est employé sans y ajouter un qualificatif, on entend généralement "dysharmonie dento-maxillaire réelle".

Photos du debut de traitement:

- DDM sévère avec proglissement mandibulaire
- Absence de gencive attachée sur la 11 en position très ectopique

Photos en cours de traitement:

- Extractions des canines et premières molaires temporaires.
- Eruption des prémolaires.
- Notez l’amélioration spontanée de la DDM

Photos en cours de traitement:

- Extractions des premières prémolaires.
- Eruption des canines permanentes

Traitement orthodontique ulterieur simplifie !

 

Dernière modification le Mardi, 01 Novembre 2011 21:24
Pr. Lahcen Ousehal

Pr. Lahcen Ousehal

Professeur agrégé
Département d’ODF
Faculté de médecine dentaire Casablanca.

Laissez un commentaire


Derniers Commentaires

Identification

L'inscription est strictement réservée aux dentistes, vos inscriptions seront vérifiées avant d'être validée.


Connexion avec Facebook

онлайн фильмы

Login



Connexion avec Facebook